Site icon Comité 21 Québec

Glossaire

Glossaire – Les références

Recherche rapide :
Page : 2 de 4 - PrécédenteSuivante

  • Consommation durable

    Stratégie axée sur la demande pour modifier l’usage des ressources environnementales et les services économiques de façon à répondre aux besoins et à augmenter la qualité de vie pour tous, tout en régénérant le capital naturel pour les générations futures. La consommation durable passe, sur le plan environnemental, par la conception et la consommation de produits et de services sobres et propres, nécessitant peu d’énergie et de ressources, ne présentant pas de danger et ceci sur l’ensemble de leur cycle de vie. Mais le problème de se limite pas à l’environnement : la durabilité doit aussi être culturelle.

    Source : Dictionnaire du développement durable, Éditions Multimondes (Québec), Afnor (France) ; C. Brodhag, G. Verbrugge : Consommation durable et Valeurs culturelles, 1999

  • Coopération

    Nouveau type de partenariat mondial, exigeant que tous les États poursuivent un dialogue constructif, inspiré par la nécessité de rendre l’économie mondiale plus efficace et plus durable, compte tenu de l’interdépendance croissante de la communauté des nations et de la nécessité de donner la priorité au développement durable dans le programme d’action de la communauté internationale.

    Source : Dictionnaire du développement durable, Éditions Multimondes (Québec), Afnor (France) ; Agenda 21, Conférence des Nations unies sur l’environnement et le développement, Déclaration de Rio sur l’environnement et le développement, New York, 1993

  • Déclaration de Rio

    Les 27 principes du développement durable constituent la Déclaration de Rio, adoptée à l’unanimité par 178 États en juin 1992. L’homme est au centre des préoccupations présentes et futures.

    Source : Dictionnaire du développement durable, Éditions Multimondes (Québec), Afnor (France)

  • Démarche participative

    Processus de concertation locale et démarche collective d’appropriation de l’avenir d’un territoire par sa population. Par cette démarche, la population et les acteurs locaux sont invités à s’exprimer et à participer aux orientations du territoire en matière de développement, suivant leurs visions, leurs attentes et leurs projets.

    Source : Dictionnaire du développement durable, Éditions Multimondes (Québec), Afnor (France)

  • Développement durable

    Développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Le développement durable s’appuie sur une vision à long terme qui prend en compte le caractère indissociable des dimensions environnementale, sociale et économique et culturelle des activités de développement.

    Les problèmes et les solutions de développement durable sont complexes. Du point de vue de la Chaire en Éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi, le développement durable est un concept complexe, englobant, qui évolue avec le temps. Il ne peut pas être conçu de manière seulement technique, économique ou matérielle. Il faut un concept plus riche et plus large. Il faut imaginer un développement qui :

    • Intègre des dimensions intellectuelles, affectives, morales et éthiques;
    • Considère plusieurs échelles d’action, du local au global;
    • Inclut des objectifs à court et à long terme;
    • Cherche à maximiser les avantages locaux et à minimiser les impacts négatifs locaux, régionaux et globaux;
    • Se soucie de culture et d’équité.

    Les dimensions du développement durable sont :

    • Culturelle

    À travers le partage de valeurs communes, la culture joue le rôle d’un puissant vecteur de cohésion sociale et de construction de la citoyenneté. La culture est porteuse de sens, d’identité, de valeurs et d’enracinement. Elle est aussi catalyseur de créativité, de développement économique et de création de richesse. Et finalement, elle est un élément structurant de l’aménagement et du développement des territoires.

    • Environnementale

    Maintenir l’intégrité de l’environnement pour assurer la santé et la sécurité des communautés humaines et préserver les écosystèmes qui entretiennent la vie ;

    • Sociale

    Assurer l’équité sociale pour permettre le plein épanouissement de toutes les femmes et de tous les hommes, l’essor des communautés et le respect de la diversité ;

    • Économique

    Viser l’efficience économique pour créer une économie innovante et prospère, écologiquement et socialement responsable ;

    Éthique

    La dimension éthique vise l’équité entre les individus et les peuples, le partage des richesses et la création de marges de manœuvre pour les générations à venir ;

    Gouvernance

    La dimension de gouvernance vise l’engagement, la participation et la responsabilisation du plus grand nombre d’acteurs pour la prise en charge des projets de développement durable.

    Source : Ministère du développement durable, Environnement et Lutte contre les changements climatiques, Ministère de la Culture et des Communications et Chaire en Éco-Conseils de l’Université du Québec à Chicoutimi).

  • Dialogue avec les parties prenantes

    Activité entreprise pour créer des opportunités de dialogue entre l’organisation et une ou plusieurs de ses parties prenantes, dans le but d’éclairer les décisions de l’organisation (ISO 26000).

    Source : Comité 21 Québec

  • Dow Jones Sustainability Group Index DJSGI

    Groupe d’indices mondiaux créé en septembre 1999 qui sélectionne, parmi les 2000 plus grosses capitalisations boursières, les entreprises ayant les meilleures performances en matière de développement durable, d’après l’expertise de la société de gestion zurichoise SAM.

    Source : Dictionnaire du développement durable, Éditions Multimondes (Québec), Afnor (France ; D. Vitrac, Lexique de valeurs vertes d’après Les Clés de la bourse, SEFI Terra Nova Conseils, 2000)

  • Écotourisme

    Forme de tourisme qui vise à faire découvrir des milieux naturels sans nuire à leur conservation. Une activité réalisée dans un cadre écotouristique favorise une attitude respectueuse à l’égard de l’environnement et de la culture. Elle doit aussi encourager les visiteurs à mieux connaître les composantes naturelles et culturelles des milieux qu’ils visitent et entraîner des bénéfices pour les communautés locales.

    Source : Comité 21 Québec

  • Engagement communautaire

    Processus de travaille en collaboration avec et à travers des groupes de personnes pour résoudre les enjeux qui affectent le bien-être de ces personnes. Pour les entreprises, s’engager avec la communauté offre une opportunité de gagner en légitimité, de gérer le risque social, et même de codévelopper des solutions innovantes à des problèmes sociaux et culturels avec les membres de la communauté. Pour les collectivités, les entreprises offrent un accès à des fonds de bienfaisance, à des employés bénévoles, à de la formation, au renforcement des capacités et à une avenue non gouvernementale pour une amélioration de fond des problèmes sociaux.

    Source : Traduction libre, REDD, Engaging the Community : A Systematic Review, septembre 2008

  • Enjeu

    Préoccupation majeure qui peut faire pencher la balance en faveur ou en défaveur du projet.

    Source : Dictionnaire du développement durable, Éditions Multimondes (Québec), Afnor (France)

Page : 2 de 4 - PrécédenteSuivante
Quitter la version mobile