Le Comité 21 Québec est un organisme à but non lucratif d’économie sociale dont la mission est
d'accélérer la mise en oeuvre du développement durable en accompagnant les acteurs économiques
locaux dans la mise en place de stratégies et d’actions concrètes en ce sens.

Un OBNL dédié au partage des expériences et de l’expertise en responsabilité sociétale et développement durable au Québec avec une ouverture dans les réseaux internationaux

Rigaud, 19 décembre 2012 – La Municipalité de Rigaud a annoncé, le 10 décembre, la mise sur pied du Comité 21 Québec, un organisme œuvrant à la transmission de connaissances en développement durable. Sa fondatrice et responsable, Lorraine Simard, précise l’objectif de son projet.

Le Comité 21 Québec, explique-t-elle, vise à établir un partenariat de partage des expériences et des expertises en développement durable entre entreprises, collectivités, associations, institutions, chercheurs et praticiens au Québec. Par la suite, le dialogue va se poursuivre avec le Comité 21 France et, éventuellement, avec d’autres réseaux de la francophonie. »

La responsable et la Municipalité soulignent que le comité québécois n’est pas un bureau du Comité 21 France, mais bien un organisme autonome dont le conseil d’administration est situé au Québec.

Les élus et l’administration municipale se disent fiers de représenter l’une des premières municipalités à appuyer le « projet, dont la fondatrice, originaire de la région, est une spécialiste au Québec en ce qui a trait à la responsabilité sociétale et au développement durable.

Ils souhaitent donc travailler à la promotion du développement durable et joignent leurs efforts à ceux des membres de l’Association des gens d’action de Vaudreuil-Soulanges (AGAVS), qui soutiennent l’idée d’un tel projet au Québec.

« C’est dans cette optique que la Municipalité de Rigaud invite d’autres villes et partenaires du Québec à appuyer le projet d’implantation du Comité 21 Québec de façon à accélérer, tous ensemble, le nécessaire changement vers un développement durable. » C’est ce que conclut le maire de Rigaud, Réal Brazeau.