Déployer les habiletés de direction RSO et de communautéship à travers le Québec
avec les forces vives locales et internationales pour un développement économique durable

pastille-mentorsLes 21 mentors

Avantages du mentorat

La relation mentorale, qui se développe à long terme, se caractérise par l’ouverture à l’autre, la réciprocité, la gratuité et le volontariat. Elle favorise les liens intergénérationnels, le partage et la transmission de valeurs, de vision, de savoirs, de pratiques ainsi que l’innovation, la créativité et l’apprentissage continu. Basée sur la confiance en soi et en l’autre et le respect mutuel, elle vise le développement des deux personnes impliquées.

Le mentoré peut ainsi acquérir du savoir et profiter de l’expérience du mentor, avoir accès à certaines ressources et connaissances, élargir son réseau professionnel, développer des compétences et une meilleure capacité d’adaptation aux défis, ou encore consolider ses choix professionnels.

Le mentor, lui, en offrant ses compétences, valorise son expérience, développe de nouvelles idées et connaissances, se sent utile professionnellement, ce qui lui apporte une satisfaction personnelle.

Le mentorat dans le Challenge CAP C21

Organisation et objectif

Les 21 mentors du Challenge CAP C21 accompagnent les membres des 21 équipes 2015-2016 dans le développement de leurs habiletés de direction et de communautéship et dans leur cheminement de projet de développement durable.

Ils sont répartis dans 7 cellules de 3 mentors chacune. Le jumelage est décidé par le Comité organisateur en fonction des zones géographiques et des affinités de projets.

Le but de ce mentorat est de créer une relation d’apprentissage réciproque entre les mentors et les mentorés. La démarche vise à inspirer et faciliter l’instrospection. Les objectifs de chaque projet sont mutuellement définis dans un esprit de coconstruction et de communautéship.

Profil des mentors

Les 21 mentors qui proviennent de plusieurs régions du Québec mettent leurs ressources, leurs expérience et compétences ainsi que leurs qualités personnelles et professionnelles, au service des membres des 21 équipes dans le but de faire progresser leurs projets dans la voie du communautéship et de la RSO-DD.

Ces professionnels, cumulant plus de 15 ans d’expérience en gestion de projets et d’équipes, sont reconnus au Québec et dans la francophonie pour leurs habiletés de direction et de mobilisation, ou par leurs pairs pour leur innovation. Ils possèdent une des compétences techniques dans au moins une des dimensions du développement durable : économique, environnementale, sociale, culturelle, gouvernance et éthique.

Disponibles et engagés, ils se caractérisent par leur humilité, leur ouverture à une démarche collective ainsi que leur sens de l’écoute, de l’observation et de la communication. Ils tendent à favoriser un environnement de dialogue, de collaboration et de coconstruction.

Rôle et responsabilités des mentors

Les 21 mentors participent au lac-à-l’épaule. Au cours des 21 semaines du Challenge CAPC21, ils aident leurs équipes respectives de jeunes professionnels à préparer la réalisation de leur projet. Ils définissent avec eux leurs besoins, les tâches et les responsabilités selon un calendrier adapté à leurs disponibilités.

Chaque cellule de mentors est dotée d’un mentor en chef qui coordonne les autres mentors, évalue le progrès des projets de leurs 3 équipes de jeunes professionnelles et communique les informations clés au Comité 21. Il répond également au besoin de ces équipes via les informations reçues du coordonnateur de chaque équipe.

Les 21 mentors jouent également un rôle actif aux quatre étapes clés du Challenge CAP C21, puis les chefs d’équipes de mentors accompagnent les gagnants des prix de mérites Challenge CAP C21 lors de l’expédition «documentaire» CAP C21 dans le Nord du Québec.

Définition et historique du mentorat

Le mentorat peut se définir comme une relation interpersonnelle de soutien, d’échanges et d’apprentissage, dans laquelle une personne d’expérience, le mentor, offre sa sagesse et son expertise afin de favoriser le développement d’une autre personne, le mentoré, qui a des compétences à acquérir et des objectifs personnels et professionnels à atteindre.*

Le mot mentor tire son origine de la mythologie grecque. Dans l’Odyssée d’Homère, Mentor est l’ami d’Ulysse, mandaté par ce dernier pour éduquer et prendre soin de son fils Télémaque. Il en devient son conseiller en le guidant dans ses choix. Au début du XVIIIe siècle, naît le nom commun mentor pour définir un conseiller.

Le mentorat est perçu aujourd’hui comme un moyen efficace pour répondre à la fois aux besoins des organisations et des personnes au cours de leur vie professionnelle. Parmi les objectifs visés, on compte la gestion de la relève, la planification de carrière, la consolidation de l’entreprise et le développement d’une organisation apprenante.

* Source : Mentorat Québec

La mobilisation est déjà en cours!

Voir la carte!

Inscrivez-vous au

CHALLENGE Allez!

Découvrez nos Mentors

Découvrez

Nos Messagers

 

Mentorat RSE provincial

LE CHALLENGE CAP C21

Un challenge de développement des compétences de 21 semaines en 4 phases réservé aux jeunes professionnels audacieux des différentes régions du Québec, du Nord au Sud. Formez votre équipe.

Formation

LE PARTAGE DES PRATIQUES

Événements-écoresponsables - journée de formation : Répondez aux critères de la norme et distinguez-vous auprès de vos clients et de vos commanditaires. Un guide et une attestation sont remis aux participants.

210 Minutes

Le Camp C21

Un camp d’entraînement et de mise en situation pour apprendre à créer des cellules d’intelligences collaboratives et de communautéship pour une culture RSO-DD dans les organisations.